Nos dirigeants se forment !

Publié le 18/02/2021

Dans le cadre du Parcours Fédéral de Formation des Dirigeants (PFFD), découvrez ci- dessous notre interview croisée de deux dirigeants: Marielle Cavoizy, Vice Présidente du Jargeau St Denis FC et Jean-Claude Morin, Président du FC Ouest Tourangeau !

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots?

Marielle Cavoizy : « Je m’appelle Marielle Cavoizy, je suis actuellement Vice Présidente du Jargeau St Denis Football Club et bénévole dans le football depuis plus de 30 ans. »

Jean-Claude Morin : « Je suis Jean- Claude Morin, Président du FCOT37 depuis la création du club en 2009. »

Pourquoi vouloir participer au Parcours Fédéral de Formation des Dirigeants (PFFD)?

Marielle Cavoizy : « Pour profiter de ce temps de pause obligatoire avec la situation sanitaire, je souhaite me former sur différents sujets qui m’intéressent. Cela permet aussi d’avoir un temps d’échange, de partager nos expériences aussi bien avec le staff formateur que les dirigeants des clubs qui participent à ces formations. »

Jean-Claude Morin : « Malgré une certaine expérience, il faut toujours s’interroger sur ses connaissances et sur notre compétence. C’est l’occasion pratique de rencontrer des dirigeants d’autres clubs. »

Quels enseignements tirez-vous pour votre rôle de dirigeants ensuite?

Marielle Cavoizy : « Les séances de formation m’ont permis de conforter ou améliorer  la façon  de faire au sein du club en tant que membre du comité directeur, où il convient souvent de prendre des décisions d’orientation pour l’avenir du club ( situation de l’emploi, situation financière, démarches auprès des instances pour la demande de subvention…). Le club doit être géré comme une entreprise au niveau de la rigueur financière et administrative tout en gardant à l’esprit que la finalité du club est avant tout la pratique du football et le bien vivre ensemble. »

Jean-Claude Morin : « La nécessité de modifier certaines méthodes de travail. Conforter la difficulté de gérer un groupe de bénévoles aux personnalités très différentes : une richesse mais aussi une complexité. »

Le format de 2h en visioconférence, est-il un avantage?

Marielle Cavoizy : « L’avantage du format de 2 heures est tout à fait adapté pour la visioconférence, la répartition entre le temps de présentation, cas concrets, échange des expériences de chacun est très bien gérée. La visioconférence à l’avantage d’éviter les déplacements, de se concentrer pleinement sur la formation, et aussi d’organiser les interventions de chacun sans gêner les autres. Cette formule de visioconférence est à mon avis à poursuivre et garder les formations en présentiel uniquement si le fait d’être présent apporte un plus à la formation (si besoin d’exercices sur le terrain, de travail en groupe pour un cas concret de projet, etc …) »

Jean-Claude Morin : « Oui car le créneau est resserré et on ne perd pas de temps pour se rendre sur une formation en présentiel, mais attention je pense que cette formule impose un complément. »

Un mot pour convaincre les dirigeants à s’inscrire?

Marielle Cavoizy : « L’avantage de ces formations permet de prendre du recul, de se poser sur un sujet donné, de se former et aussi de partager les expériences avec les autres clubs, et tout cela sans contrainte de déplacements et seulement sur une tranche horaire courte. Les formations ne permettent pas forcément de travailler plus vite, mais de travailler mieux, de partager les « bonnes pratiques » de chacun, de ne pas se sentir seuls pour un sujet précis, bref de travailler collectivement. »

Jean-Claude Morin : « L’aspect pratique et son temps limité. »

Un mot sur la fin de saison 2020/2021?

Marielle Cavoizy : « Nous devons rester positifs pour ces saisons 2019/2020 et 2020/2021 très particulières. Le football en tant que sport extérieur a été moins touché au niveau perte de licenciés que les sports en salle, néanmoins nous devons nous adapter en permanence, nous réinventer ( gestion des plannings d’entrainement, protocole, jeux sans contact…) et aussi peut- être penser à d’autres manières de jouer au football, à coté du «football compétition», proposer le foot «autrement» le «foot plaisir» (les nouvelles pratiques FFF, foot golf, foot en marchant, foot à 5…) . Espérons que ce temps de pause obligatoire nous permettra de bien préparer en mai juin 2021 la saison 2021/2022, que nous nous souhaitons la plus normale possible. »

Jean-Claude Morin : « Profiter pour réfléchir et commencer à semer pour récolter durant les saisons futures ! »

Merci à eux pour leur participation !

Par Julie Bourgeais

Articles les plus lus dans cette catégorie